Un homme est mort

Au printemps 1950, Brest est en état de siège.
Des grèves très dures, touchant notamment les immenses chantiers de reconstructions (la ville ayant totalement été détruite pendant la guerre), perdurent depuis plus d’un mois. Les manifestations entraînent de violents affrontements avec la police. Le 17 avril, le drame finit par parvenir : les policiers tirent sur la foule, tuant un ouvrier, Edouard Mazé, et blessent plus de vingt manifestants.

  • Un homme est mort
  • Un homme est mort

Un homme est mort - Kris et Étienne Davodeau

Un homme est mort, c’est l’histoire d’un cinéaste, René Vautier, appelé par la CGT pour réaliser un des premiers films d’interventions sociales.

« Un homme est mort, l’exposition, s’attache non seulement à décrire l’histoire du film par le biais de la bande dessinée, mais détaille également les quatre années d’enquête, d’écriture, de dessins et de gribouillages, de rencontres et de découvertes qui ont ponctué mon travail et celui d’Étienne Davodeau pour exhumer cet exemple rare et édifiant d’un art, à la fois témoin et acteur d’une lutte sociale. Elle rend également hommage à René Vautier, grâce notamment à l’aide de la Cinémathèque de Bretagne, dont l’action participe à la sauvegarde du patrimoine cinématographique breton. »
Kris

Des extraits de journaux d’époque et des planches numérisées permettent d’être au plein cœur de cette histoire poignante contée tout au long de l’exposition.

Contenu de l’exposition

L’exposition est composée de :

  • 19 reproductions de planches PVC format A3
  • 28 documents encadrés
  • 2 bâches
  • 5 calicots

Transport

Transport par vos soins, services techniques de votre ville ou transporteur
Conditionnement : 1 boite 80 cm x 60 x 14 hauteur

TARIF DE location

  • 200€ HT / semaine
  • 300€ HT / quinzaine
  • 500€ HT / mois
Un homme est mort

Public A partir de 12 ans

Thématique Histoire/Reportage